3 questions à ... Priscilla Jokhoo, directrice du service Entreprises de la Fédération

Directrice du service Entreprises de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, elle a conçu et coordonne le programme d’accélération Talents qui bénéficie également du soutien du DEFI. Il accueille 5 marques de mode françaises durant un an avec pour objectifs de renforcer les compétences du dirigeant d’entreprise et d’encadrer la phase de structuration de ces griffes à fort potentiel commercial. Tandis que la deuxième promotion achèvera le programme en juillet prochain, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 24 juin 2019 pour intégrer la troisième promotion. L’occasion de revenir sur les origines et les spécificités de cet accompagnement unique.

 

Comment est né le programme Talents ?

Parmi mes missions au sein de la Fédération, il y a celle d’accompagner les marques de mode dans leur développement économique et financier, de la stratégie à la gestion de la croissance en passant par la recherche de financement, le pilotage de leur activité… Je reçois environ 200 demandes d’accompagnement par an et je ne peux me concentrer que sur 50. De plus, cet encadrement est essentiellement axé sur mes compétences. Or, les jeunes marques de mode ont de nombreux autres besoins. Il faut, par exemple, leur apporter des expertises sur certains secteurs comme la fabrication, qui n’est pas ma spécialité et qui est pourtant essentielle. J’étais ainsi convaincue, depuis plusieurs années, qu’il fallait imaginer un soutien plus complet. Préoccupés par la jeune création, nous avons donc mis au point, avec l’appui de Pierre-François Le Louët, ce programme gratuit pour les marques, grâce au soutien financier du DEFI, lancé en 2017. L’idée était de ne pas être redondant avec les offres existantes proposées par d’autres structures. C’est pourquoi, nous avons décidé de nous concentrer sur les premiers paliers de croissance des marques.

 

Quelles sont les spécificités de ce programme ?

Notre programme s’étale sur une année, de septembre à juillet pour coller au cycle d’exploitation d’une marque de mode. Nous l’avons organisé autour de 4 piliers. Le pilier central, le coaching business, est mené par un binôme DAF/DG choisi par notre Fédération. C’est une véritable ressource humaine externalisée. On est dans l’action et cela dès les premiers jours puisque Talents débute avec un diagnostic pour déterminer les besoins de la marque et ainsi déclencher les coachings « Expert » en partenariats avec une dream team d’intervenants confirmés. Ce coaching très concret est complété par 5 master class collectives sur des thématiques variées comme le réglementaire. Des spécialistes font le point sur ces sujets de manière académique puis la discussion est ouverte afin de favoriser le partage d’expérience entre les participants. Nous avons aussi eu une volonté de fédérer une communauté. Pour cela nous avons prévu des soirées sous forme de « drinks » durant lesquelles les marques des différentes promotions se rencontrent de façon informelle pour s’entraider. Enfin, les griffes sélectionnées passent à trois reprises devant un Comité de suivi, constitué de personnalités de la mode issues aussi bien du management que de la distribution, du recrutement… L’idée est de faire des points d’étape au début, à mi-parcours puis à la fin du programme pour avoir un regard neuf et prendre du recul par rapport aux stratégies choisies. Les membres mettent aussi volontiers leur carnet d’adresses à disposition des marques. Lors du dernier rendez-vous devant ce Comité, en juillet, les marques doivent présenter un road map sur un an afin de ne pas sortir du programme sans les bonnes armes pour poursuivre le développement initié lors de cette année d’accompagnement. 

 

Vous allez accueillir la troisième promotion : quelles sont vos plus grandes réussites et, éventuellement, les évolutions envisagées ?

Nous sommes là pour elles dans les moments de doute : dans la première promotion, certains se questionnaient sur la viabilité de leur activité et nous leur avons permis de rebondir, de se révéler. Nous espérons que l’expérience sera tout aussi riche avec la deuxième promotion qui achèvera le programme en juillet prochain. 

Nous sommes fiers de chacune des marques que nous avons accompagné car elles ont toutes évolué à leur niveau. Par exemple, la première promotion accueillait Maison Château Rouge. L’entreprise était vraiment atypique et novice sur de nombreux sujets mais avec un potentiel énorme. Avec nous, elle a levé ses premiers fonds. C’est une fierté d’avoir pu jouer ce rôle de moteur. Atlein a également décroché le Grand Prix de l’Andam. Et c’est magique d’avoir vu cette petite griffe grandir et être ainsi récompensée. 

Ces deux premières années nous ont permis de compléter nos apports. Nous allons, pour la troisième promotion, développer le volet digital à côté duquel on ne peut passer. Nous souhaiterions également nous associer avec des prestataires de solutions techniques. Enfin, en septembre prochain, nous expérimenterons durant 3 semaines, un pop-up store dans un grand magasin parisien, présentant et distribuant les collections de nos deux premières promotions. 

Appel à candidatures Programme TALENTS : ici
Clôture des inscriptions : 24 juin 2019
#programmetalents