3 questions à . . . Pauline Vincent, directrice et curatrice de la boutique À Rebours 

Pauline Vincent, directrice et curatrice de la boutique À Rebours 

 

Acheteuse pour les Galeries Lafayette pendant trois ans, la jeune femme diplômée d’une grande école de commerce et de l’IFM Paris, a inauguré en mars dernier en plein coeur du Marais, à Paris, la boutique À Rebours, un écrin dédié à la création émergente et imaginé en collaboration avec Lafayette Anticipations, la fondation d’art contemporain du grand magasin. 

 

Parlez-nous de Lafayette Anticipations. 

Lafayette Anticipations est une fondation d’intérêt général structurée autour de son activité de production et de soutien à la création dans son ensemble. Elle est un catalyseur qui offre aux artistes des moyens sur-mesure uniques pour produire, expérimenter, et exposer. Depuis son ouverture, le 10 mars 2018, la Fondation est le premier centre pluridisciplinaire de cette nature en France. C’est une véritable machine curatoriale dans laquelle sont présentées des oeuvres nouvelles de créateurs internationaux issus des champs de l’art contemporain, du design et de la mode. Le projet a été lancé dès 2013 avec une ambition forte : offrir aux créateurs internationaux issus de l’art, du design et de la mode des moyens pour expérimenter, produire et exposer des oeuvres nouvelles. Nous n’avons pas attendu d’être confortablement installés dans le bâtiment réhabilité par Rem Koolhaas pour nous mettre au travail. Dès la création de la Fondation, un programme de préfiguration a été initié pour accompagner de très nombreux artistes et institutions.

 

 

Quel est le concept de la boutique À Rebours ? Et quelle est sa mission ? 

Je rêve depuis toujours d’un lieu qui réunirait l’art, la mode et le commerce. Lorsque j’ai entendu parlé du projet de la Fondation, j’ai tout de suite été très intriguée. Puis, en rencontrant l’équipe de la Fondation, nous avons commencé à écrire ce que pourrait être le projet : réinventer la boutique de musée telle qu’on connait et amener notre savoir-faire de Grands Magasins, de sélectionneurs, d’acheteurs, de dénicheurs, afin d’être à la hauteur des ambitions créatives et du sens de l’innovation de la Fondation. La sélection a été faite collégialement avec l’équipe, notamment Laurence Perillat, l’administratrice de la Fondation mais aussi avec Alix Morabito, la Fashion Editor des Galeries Lafayette, afin de faire en sorte que la boutique se place en trait d’union entre Lafayette Anticipations et les Galeries Lafayette.

 

La mission principale de la boutique est de traduire commercialement ce que pourrait être l’adn de la Fondation version marchande, et d’inviter les clients à venir vivre une expérience différente du circuit traditionnel de vente. Comprendre : s’offrir un objet parmi une sélection rare et décalée, s’inscrire dans une démarche de proximité et de petites séries, tout en soutenant la création contemporaine et les marques peu diffusées. Editions d’artistes, objets de design, livres, pièces de prêt-à-porter, bijoux et autres accessoires, papeterie, sélection pour les enfants… Nous réinventons aussi la proposition de la boutique toutes les deux semaines et invitons les créateurs et designers pour des installations.

 

Comment imaginez-vous la boutique de demain ? 

Nous sommes incontestablement en train de vivre un changement d’époque. La notion de concept store ne veut plus rien dire. La boutique est devenue l’axe central de la création, un lieu d’exploration où il est primordial de se démarquer des autres. Chez À Rebours, certains de nos vendeurs sont eux-aussi des artistes, afin de favoriser une expérience conversationnelle avec le client, d’éveiller la curiosité et l’intérêt, deux notions primordiales aujourd’hui. De manière générale, l’idée est de comprendre les démarches des artistes et créateurs, et d’apprendre à consommer mieux, en adéquation avec une consommation plus responsable et intelligente. 

-> www.instagram.com/areboursparis