3 questions à . . . Cristiano Benzoni et Sophie Thuillier, co-fondateurs de REV Architecture 

Cristiano Benzoni et Sophie Thuillier, co-fondateurs de REV Architecture 

 

Il est né en Italie, sur le lac de Côme, et diplômé de l’école polytechnique de Milan. Elle est née en France, à Paris, et diplômée de l’école d’architecture de Paris La Seine. Leurs armes, c’est aux côtés de Jean Nouvel qui les ont faites. Pendant dix ans, le duo collabore avec l’architecte français en tant que directeurs de projet chargés, entre autres, de la tour Agbar, à Barcelone ou de la conception du parc scientifique et technologique « Il Kilometro Rosso », à Bergame, en Italie. 
En 2004 Cristiano Benzoni signe la réalisation, avec sa première agence associée, de nombreux projets pour le groupe LVMH : le nouveau flagship store Louis Vuitton sur les Champs Elysées ; les magasins Louis Vuitton Matsuya Ginza au Japon ; le concept store Céline de l’Avenue Montaigne, ou le musée 360° pour TAG Heuer à La Chaux de Fonds. En 2007, changement de cap, Cristiano Benzoni et Sophie Thuillier fondent leur agence, REV.

 

Parlez-nous des prémices de votre carrière d’architecte. 

Après nos dix années passionnantes passées aux côtés de Jean Nouvel, j’ai (Cristiano) co-fondé en 2004 une agence avec l’architecte américain Eric Carlson. Notre objectif ? Créer des lieux qui donnent de la profondeur aux références d’une marque à travers un bâtiment, réfléchir à son identité via l’espace. Notre premier projet fut la boutique Louis Vuitton située sur les Champs Elysées, à Paris. L’approche singulière proposée pour ce projet était de faire participer la culture de la marque à celle de la ville. Nous l’avons pensée tel un parcours de découverte, dans l’extension du parcours prestigieux des Champs-Elysées. Un enchainement de séquences dont le but ultime est bien évidement de ne jamais prendre le dessus sur les collections présentées en magasin. Là est tout le défi de notre métier car l’architecture a une inertie plutôt lourde alors que la mode va a une vitesse folle. Elle est un vertige pour nous ! Raison pour laquelle nous essayons sans cesse de capter les tendances dans l’air du temps. A chaque nouveau projet, chaque nouveau client, on réinvente un univers singulier. 

 

En 2007, vous avez créé l’agence REV. Quel virage vouliez-vous faire prendre à votre métier ? 

Nous voulions retrouver la dimension architecturale de notre travail. Avant de créer REV, nous faisions uniquement du retail, c’est-à-dire que notre boulot était centré sur les boutiques des marques. Aujourd’hui, nous avons étendu notre clientèle à des hôtels, des particuliers ou des bâtiments. Notre agence parisienne compte désormais 25 personnes. 

Côté retail, nous accompagnons des marques qui veulent plus que jamais travailler sur leur identité, la renforcer. C’est tout l’enjeu de notre époque bercée par le tout numérique : garder une identité forte au sein des boutiques tout en étant présent sur le digital. Il est donc important de créer des lieux urbains non exclusifs, ouverts sur le public, un endroit chaleureux, aussi accueillant qu’original, et qui donne donc envie de revenir. L’expérience humaine n’a jamais été aussi présente. L’expertise, primordiale. Telle est la définition des boutiques de demain. 

 

Selon vous, quel est le lien entre l’univers de l’architecture et celui de la mode? 

Si la mode représente un ensemble d’objets qui voyage dans l’espace et transcende les époques, l’architecture est quant à elle, conséquence d’un contexte et d’un lieu. Mais ces deux mondes se basent sur les mêmes principes: le désir et la séduction. Nous adorons tous les deux la mode. Nous pouvons même dire que nous sommes ses premières victimes ! Ce n’est donc pas un hasard si nous entretenons un lien particulier avec son royaume du beau. Quand nous regardons des vêtements ou des accessoires, nous examinons de près tous les matériaux et surtout, le travail de la main, véritable extension poétique de l’ouvrage. Car il ne faut pas oublier que nous sommes avant tout des artisans. Et c’est bel et bien cette main de l’homme qui nous rassemble.

www.rev-architecture.com