3 Questions à . . . Jean-Luc Baillet Directeur Général du Carreau du Temple

Après 6 ans de fermeture, le Carreau du Temple, situé entre la place de la République et le Haut Marais, ouvrira ses portes en même temps que la Fashion Week parisienne (mars 2014). Un hasard ? Non ! Une volonté politique visant à faire de ce lieu de proximité, un havre d’accueil pour toute la jeune création.

Pouvez-vous nous expliquer ce que sera ce vaste Carreau du Temple pouvant accueillir jusqu’à 3000 personnes ?

Ce sera un lieu inédit : aucune autre structure à Paris ou en France d’ailleurs, n’a vocation à accueillir à la fois des activités de proximité pour le sport amateur, des grands projets événementiels, des défilés de mode, des salons, des foires et d’autres événements privés, mais aussi une programmation artistique et culturelle. Le Carreau sera aussi agrémenté d’un bar et d’un espace de restauration. Ainsi, vous pourrez venir flâner dans ce très bel espace, ce nouveau marché public parisien en plein centre-ville.

Ouvrir ce lieu à la mode, à toute la jeune création est une de vos priorités, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Parce que cela relève de sa vocation historique, de son ADN. Dès ses débuts en 1862, il accueillait des accessoires de mode féminine et cela s’est prolongé sur tout le XIXe siècle. Au XXe siècle, le lieu regroupait plus d’une dizaine de « boutiques » et plusieurs centaines de vendeurs d’articles de cuir et fourrure, principalement issus de la communauté juive très présente dans le quartier. A la fin des années 90 et jusqu’en 2008, ce petit commerce s’est restreint mais le Carreau accueillait des défilés avec des grands noms du secteur comme Dior, Givenchy… La mode s’inscrit dans une continuité naturelle mais aussi dans un but lucratif nécessaire (rires). Notre business plan indique que 60 % de notre budget doit provenir de nos recettes commerciales. La mode était donc tout indiquée. Nous espérons d’ailleurs accueillir les défilés sur les 6 séquences de la Fashion Week parisienne, pour la femme, l’homme et la haute couture. Et ce sera le cas dès 2015.

Pour conforter ce lieu dans cet environnement « mode », vous êtes entré en collaboration avec plusieurs Institutions dont la FFPAPF, pourquoi cette approche et comment cela se concrétise-t-il?

Nous ne sommes pas des professionnels de ce secteur et nous avons besoin de leur savoir-faire, de leur réseau et de leurs idées. Je me suis donc rapproché des deux principaux organismes du secteur. Pour la Chambre Syndicale de la Haute Couture, il s’agit de l’interlocuteur tout indiqué pour les défilés. Avec la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, nous avons initié les discussions sous la précédente présidence. Nous sommes partis sur une même vision : en dehors du triangle d’or autour du 8e arrondissement, se dessinait, avec le Carreau du Temple, un nouveau quartier de la mode à Paris entre la place de la République et le Haut-Marais qui sont déjà des quartiers de tendance, de création et de galeries d’art. Aujourd’hui, nous sommes sur le point de signer une convention qui devrait positionner le Carreau comme un lieu de création. Je ne peux rien vous dire de plus aujourd’hui, nous allons y travailler bientôt. Mais il est de notre intérêt commun de réfléchir ensemble. Il y a une même ligne de force qui nous tient : la promotion des jeunes talents, des jeunes créateurs. J’avais besoin de m’associer avec les meilleures compétences en la matière et nous nous sommes trouvés.

LE CARREAU DU TEMPLE EN CHIFFRES :

6 ans de fermeture

60 Millions d’euros (opération globale : fouilles, travaux, maitrise d’ouvrage)

Une capacité d’accueil totale de 3000 personnes (debout)

20 à 25 personnes salariées

5 semaines de fermeture annuelle

1 jour de fermeture hebdomadaire prévu

1 sous-sol de 1800m2 comprenant

1 rez-de-chaussée de 2200m2

25, 26 et 27 avril : week-end d’ouverture au public au cours d’un événement mettant en valeur toutes les activités, les disciplines et les espaces du Carreau du Temple, « Le corps sous toutes ses coutures »

Plus de renseignements :

www.carreaudutemple.eu